Rappel Gratuit

Ostéopathie douce

La bienveillance en ostéopathie

"La non-violence, sous sa forme active, consiste en une bienveillance envers tout ce qui existe." Gandhi.

L'ostéopathie, dans l'imaginaire collectif, est souvent réduite aux seules techniques structurelles, le "cracking". Or cela est extrêmement limitatif, car ce ne sont qu'une toute petite partie de la palette d'outils qu'un bon ostéopathe doit savoir maîtriser.

Les techniques douces permettent d'aller plus en profondeur dans le soin ostéopathique.

L'ostéopathie... en douceur

En ostéopathie, il existe les techniques structurelles qui vont dans le sens direct de la correction, mais qui nécessitent une force extérieure (celle de l'ostéopathe) pour éliminer le blocage.

A l'inverse, il y a les techniques fonctionnelles, douces, qui vont dans le sens des tensions, et qui utilisent la force propre aux structures tissulaires.

Les techniques douces en ostéopathie demandent une précision de chaque instant afin de suivre l'évolution des tensions tissulaires en cours de travail.

Avantages des techniques douces en ostéopathie

"Primum non noccere" : En priorité ne pas nuire. Ce fut la première notion qui me fut enseignée en ostéopathie. Si le devoir de tout professionnel de santé est de mettre tout les moyens en ouvre pour améliorer l'état de son patient, il doit s'abstenir de lui faire du tort. La fin ne justifie pas toujours les moyens.

L'avantage des techniques douces, qu'elles soient fonctionnelles, sensorielles, tissulaires, ou autre, c'est l'absence de force extérieure appliquée sur le corps du patient pour corriger un blocage, une lésion ostéopathique, donc pas de traumatisme possible.

Il est dès lors possible de traiter efficacement tous les publics, même les personnes les plus fragiles, comme les nourrissons, les femmes enceintes ou encore les seniors, sans risquer de leur nuire. Il est alors également possible de travailler sur des organes ou des structures fragiles comme le crâne, les organes viscéraux...

Un autre avantage des techniques tissulaires, c'est que, utilisant l'énergie propre du corps du patient, celui-ci peut se détendre complètement, sans peur d'avoir mal ou de se sentir brusqué. Il profite alors pleinement de la séance.

Efficacité de l'ostéopathie en douceur

Travailler avec douceur et bienveillance en ostéopathie permet d'aller beaucoup plus loin dans le soin, car ainsi les tissus organiques libèrent leurs tensions de façon profonde et harmonieuse. Cela permet de remettre en circulation les fluides corporels, facilitant la nutrition et la régénération tissulaire.

L'utilisation des techniques douces en ostéopathie facilite le rééquilibrage du système nerveux autonome.

Contraintes de l'ostéopathie douce

Cependant, l'ostéopathie en douceur a un revers. Puisqu'on accompagne les tissus corporels dans la libération de leurs tensions et blocages, il faut leur laisser le temps de le faire, c'est pourquoi une séance dure en moyenne 45mn.

Pour la même raison, chaque traitement ostéopathique ne peut être identique au précédent, même pour une pathologie semblant identique, car les tensions présentes dans le corps du patient sont différentes d'une personne à l'autre, et différentes d'un moment à l'autre chez la même personne.

Déroulement d'une séance en ostéopathie douce

La séance débute toujours par un interrogatoire permettant au patient d'exprimer sa plainte, pourquoi il est venu consulter et comment il en est arrivé là, c'est à dire ses antécédents médicaux, chirurgicaux, traumatiques, dentaires, etc...

Ensuite vient la consultation proprement dite.

Cela commence par un examen palpatoire rigoureux et attentif. Votre ostéopathe va "écouter" les tensions pour situer les blocages tissulaires et déterminer lesquels sont à traiter en priorité en fonction de la globalité. Ainsi, vous pourriez être surpris de le voir commencer par traiter votre crâne ou vos cervicales alors que vous souffrez des lombaires. Viennent ensuite les techniques de corrections, avec douceur et bienveillance, car le corps s'exprimera de lui-même si on lui en laisse la possibilité.

Phases d'écoute et de correction vont se succéder jusqu'à ce que l'organisme soit dans un fonctionnement harmonieux et stable, ce qui marque la fin de la séance.

Après le traitement ostéopathique en douceur

En général l'état du patient s'améliore, c'est le but ! Le problème à l'origine de la consultation s'améliore, mais aussi son état général, car, rappelons-le, le but premier de l'ostéopathie est de restaurer les capacités de l'organisme à s'auto-guérir.

Mais il arrive parfois lorsque les tensions et les blocages étaient très importants et installés depuis longtemps que des douleurs ou un certain inconfort apparaissent de manière transitoire. C'est le signe que l'organisme est en train de se rééquilibrer, de "faire le ménage".

» Contact

Consultez également :

Informations pratiques

Téléphone : 02 99 56 28 73
Portable : 06 89 67 34 45

» Me contacter


18 Avenue Jean-Jaures
35400 SAINT MALO

» Plan d'accès